Dans la continuité de la réforme de la formation via la Loi Avenir Professionnel, le gouvernement a lancé le 21 novembre 2019 l’application mobile « Mon compte formation », simplifiant l’accès au nouveau Compte Personnel de Formation (CPF) pour tous les salariés.

En effet, un des objectifs de la réforme est de rendre les salariés plus autonomes quant à la gestion de leurs compétences pour qu’ils s’approprient davantage leur projet professionnel. Le Compte Personnel de Formation est ainsi valorisé depuis le 1er janvier 2020 en euros plutôt qu’en droit à des heures de formation, offrant ainsi une nouvelle liberté aux bénéficiaires : choisir librement leur formation parmi toutes celles proposées par les organismes de formation professionnelle.

La nouvelle application mobile donne déjà accès à plus de 40 000 formations depuis son lancement, comment fonctionne-t’elle et quel est le premier bilan ?

Mon compte formation : comment fonctionne l’application mobile ?

Destinée à encourager les 25 millions de salariés à utiliser librement et en toute autonomie leur Compte Personnel de Formation (CPF), l’application « Mon compte formation » est associée au portail moncompteformation.gouv.fr et permet de :

  • Consulter son compte et le montant du CPF,
  • Rechercher une formation parmi celles disponibles,
  • Choisir et s’inscrire à une formation en payant avec ses droits.

Le Compte Personnel de Formation est unique et lié à chaque salarié(e), il doit lui permettre de se former tout au long de sa carrière, que ce soit pour faire évoluer ses compétences dans le cadre de son métier voire de se former à un nouveau métier. Le CPF est désormais alimenté en euros (sauf pour les fonctionnaires) et crédité chaque année d’un montant fixe : 500 euros pour la plupart des salariés, sauf pour les travailleurs non qualifiés qui bénéficieront de 800 euros. Un plafond est prévu à 5 000 euros et 8 000 euros pour les salariés non qualifiés.

L’application mobile pour gérer son Compte Personnel de Formation

Comment utiliser l’application « Mon compte formation » ?

Première étape : il faut télécharger gratuitement l’application sur son smartphone, via AppleStore ou PlayStore. Il faut ensuite se munir de son numéro de Sécurité Sociale, de son adresse email et créer un mot de passe. On accède ainsi à ses droits, c’est-à-dire au montant en euros dont on peut disposer pour se former.

On peut ensuite rechercher des formations en fonction de différents critères : thématiques, dates de sessions, lieux, durées, prix, etc. Chaque salarié(e) peut choisir une formation et la payer directement en « consommant » son CPF. Si le montant de la formation dépasse le montant disponible, il est possible de payer la différence directement à l’aide de sa carte bancaire.

Le grand avantage de l’application est de laisser la liberté à chacun de choisir la formation souhaitée dans le cadre qui lui convient. Ce qui pose de nouvelles problématiques aux directions formation qui devront être davantage présentes auprès des salariés si elles veulent profiter également de ces budgets disponibles pour financer des formations permettant d’acquérir des compétences utiles à l’entreprise.

Le format Lhéo : un point important pour les organismes de formation

Pour les organismes de formation professionnelle, le référencement de leurs offres de formation sur les plateformes communes et notamment celle du CPF devient donc très important. Le gouvernement a mis en place pour cela le format standardisé Lhéo qui permet de structurer l’offre de formation sur un modèle commun facilitant son référencement via des interfaces appropriées. Pour les organismes équipés d’un logiciel de gestion de la formation prenant en charge cette nouvelle norme comme celui d’alcuin, la compatibilité sera plus rapide.

Mon compte formation : premier bilan

Le gouvernement s’était fixé pour objectif qu’un million de personnes utilisent ce service chaque année. Après 3 mois, l’application a déjà été téléchargée plus d’un million de fois et au total, ce sont 5 millions de visiteurs uniques qui ont utilisé le service sur l’application et/ou le portail internet (source) Il semble donc que la démocratisation et le développement de la formation directement auprès des salariés et demandeurs d’emploi soit en bonne voie.

Mon compte formation en chiffres

L’application propose déjà plus de 40 000 formations, réparties en 100 000 sessions, proposées par plus de 4 000 organismes de formations. Et les formations concerneraient près de 1 000 diplômes et titres professionnels. De quoi proposer un large panel de compétences et de métiers porteurs !

Grâce à la géolocalisation, l’application est en mesure de proposer des formations proches des utilisateurs. Elle suggère aussi les formations les plus demandées et les métiers qui recrutent. Pour les personnes qui seraient moins à l’aise avec ce type d’outils numériques, il est possible de consulter le site accompagné d’un conseiller Pôle Emploi.

Pour le moment, 160 000 salariés auraient déjà constitué un dossier de formation et 2 000 formations auraient été suivies. Peu de surprise quant aux formations plébiscitées : permis de conduire, bilan de compétences, création et reprise d’entreprise, langues et compétences digitales. Ce sont globalement des formations courtes et dont le prix moyen se situe en dessous des 1 400€.

Ce qui est intéressant, c’est que l’application semble être utilisée à ce jour aux deux tiers par des ouvriers et des employés. Ce qui est un premier succès puisque la formation bénéficiait précédemment davantage aux cadres et aux salariés les plus qualifiés. La tendance doit être confirmée bien sûr, mais cette démocratisation était un des premiers objectifs clés de la réforme.

Les évolutions attendues pour l’application « Mon compte formation »

L’application se veut évolutive et une nouvelle version est déjà prévue courant avril. Elle intégrera les abondements de financement (par branches, par Pôle Emploi, l’Etat ou les employeurs) directement dans l’application. Une autre nouveauté sera aussi l’ouverture du CPF aux 3 millions d’indépendants qui pourront eux-aussi bénéficier d’un remodelage de la formation : 360€ seront crédités au titre de l’année 2018 et 500 € au titre de l’année 2019.

A terme, on peut également s’attendre à ce que des fonctionnalités supplémentaires d’avis et de recommandations permettent aux utilisateurs de choisir leur formation en fonction des évaluations publiées par les personnes les ayant déjà suivies. Cela amènera inévitablement les organismes de formation à revoir leurs stratégies marketing et commerciales pour mieux valoriser leur catalogue et être plus attractifs en ne se contentant plus de « séduire » les entreprises mais aussi directement les salariés